Haïti : 2 morts à Port-au-Prince lors d’une folle journée de protestation contre la hausse des prix du carburant samedi

Port-au-Prince, 06 juillet 2018 –Au moins deux personnes auraient été tuées par balles à Port-au-Prince, dans l’après-midi du vendredi 6 juillet 2018, à l’occasion des mouvements de protestation, enregistrés dans plusieurs quartiers, consécutivement à la circulation, sur les médias sociaux, d’informations relatives à la hausse des prix du carburant à la pompe, à partir du samedi 7 juillet 2018, à minuit.

Les corps sans vie de deux jeunes hommes gisaient dans leur sang, au niveau de Turgeau (sur la chaussée), secteur est de Port-au-Prince, sous les regards de divers curieux, a fait savoir un correspondant bénévole à AlterPresse.

La situation de vive tension persistait en début de soirée, du vendredi 6 juillet 2018, à Port-au-Prince, où des barricades de pneus usagés enflammés et des pierres jonchaient les rues de plusieurs quartiers de l’aire métropolitaine, dont Delmas (municipalié au nord-est), Bon Repos (au nord), Portail Léogane (périphérie sud), Carrefour (municipalité au sud de Port-au-Prince).

La circulation est paralysée dans plusieurs quartiers et les commerces fermés.

Selon une note officielle, publiée sur les réseaux sociaux, le gouvernement a ajouté 85.00 gourdes (Ndlr : US $ 1.00 = 69.00 gourdes ; 1 euro = 85.00 gourdes ; 1 peso dominicain = 1.60 gourde aujourd’hui) sur le prix de la gazoline, qui passerait ainsi à 309.00 gourdes. Il a également augmenté de 85.00 gourdes le prix du gazoil, qui coûterait 264.00 gourdes, tandis qu’il a mis 89.00 gourdes sur le prix du kérosène, plus connu sous le nom de « gaz blanc » (très utilisé par la plupart des ménages en Haïti), qui serait désormais à 262.00 gourdes.

Source: Alterpresse